Pendant longtemps j’ai cherché quelles étaient les huiles végétales idéales pour mes cheveux crépus. Il faut dire qu’avec la multitude d’huiles aux pouvoirs miraculeux qui existent, il est toujours facile de se perdre. Avant d’essayer 1001 recette, il est important de comprendre les bases. Donc pour éviter au maximum les catastrophes dans ses débuts (et même pour la suite), il faut sélectionner les huiles en fonctions de leurs propriétés et de ses besoins/problèmes capillaires.

Voici donc un mini guide pour trouver son équilibre plus simplement et faire de belles découvertes.

  • Nous procéderont par catégories d’huiles
  • Et par besoins/problèmes capillaires

Les catégories d’huiles

Les huiles pénétrantes

Il s’agit de celles qui ont l’aptitude de pénétrer la fibre capillaire et de le nourrir en profondeur.

Intérêts : Elles conviennent à tout type de cheveux mais tout particulièrement à ceux qui sont secs, défrisés et abîmés. Elles vont nourrir en profondeur, réguler la porosité, renforcer la fibre capillaire et permettre ainsi aux cheveux de se casser moins facilement. C’est justement ce pourquoi on les adore ! Elles sont donc idéales en soins avant shampoing ou bain d’huile ! Tout simplement parce qu’elles vont diminuer la déperdition de protéines lors du lavage (huile de coco), empêcher l’entrer excessive d’eau et laisser un film gras protecteur.

Inconvénient : certaines utilisatrices ont constaté une importante sécheresse causée par ces huiles. D’où la nécessiter de bien observer les effets de ce qu’on met sur nos cheveux. A ce moment il faut opter pour d’autres huiles et traitements.

  • En principe, une huile « véritablement pénétrante » s’infiltrent dans les écaillent jusqu’au cortex. Ce sont celles qui sont riches en acides gras saturés à courte chaîne tels que les acides lauriques. A cette heure, seule l’huile de coco (teneur importante en acides lauriques) à fait scientifiquement ses preuves de pénétration.

 

  • Certaines sont dites « moyennement pénétrantes » ou « réputées pénétrantes ». Ce sont celles qui sont riche en acides mono-insaturés ou celles dont les propriétés pénétrantes n’ont pas encore été scientifiquement affirmé. Mais elles peuvent belle et bien avoir ces propriétés plus qu’elles s’infiltrent dans la fibre capillaire mais n’atteignent pas pour autant le cortex.

Les huiles non pénétrantes

Ce sont précisément celles beaucoup trop riche en d’acide gras à chaîne longue et faiblement saturés qui ne pénètre pas la cuticule.

Intérêt : elles vont assouplir et lisser les écailles en apportant aux cheveux plus de brillance. Elles vont gainer l’enveloppe externe du cheveu qui va protéger les cheveux d’une entrée excessive d’humidité qui déforme les cuticules.

Inconvénients : très grasses au touché.

Les quels choisir : ce sont toutes celles qui ne sont pas pénétrantes (donc les autres).

Ma sélection de meilleures huiles pour les cheveux crépus, frisés et bouclés :

 

Quelles huiles en fonctions des besoins/problèmes des cheveux crépus, (dé)frisés.

Alors comment choisir CONCRÈTEMENT:
  • Choisir en fonction de ses besoins/problèmes capillaires. Inutile de vous ruiner en voulant tout essayer en même temps, histoire de maximiser vos chances !
  • Deux à trois huiles sont largement suffisantes pour un début. En bains d’huiles, je vous suggère d’opter pour une huile pénétrante et ajouter si vous le souhaitez deux huiles non pénétrantes maximum.
  • Il est toujours préférable de les tester une à une pendant minimum 1 mois pour savoir ce qui fonctionne ou pas. Bien de catastrophes sont vite évitées comme ça. Optez donc pour des petits flacons beaucoup plus pratiques et économiques.
  • Idéales pour les cheveux secs, pour les cheveux gras, il est préférable d’opter pour des poudres indiennes ayurvédiques qui vont plutôt réguler l’excès de sébum en apportant aux cheveux d’autres propriétés excellentes.

Trouver son équilibre prend du temps. Ne vous mettez pas dans la tête que si vous essayer tout en même temps ça va forcément accélérer le processus. Au contraire, l’effet inverse peut se produire.

Plus d’article spécial cheveux :

Psst? Vous êtes à Dakar et vous souhaitez vous procurez vos huiles? N’hésitez pas à me contacter sur mes réseaux sociaux 😉

Sources scientifiques : Rele, Aarti S., and R. B. Mohile. « Effect of mineral oil, sunflower oil, and coconut oil on prevention of hair damage. » Journal of cosmetic science 54.2 (2002): 175-192.

 

Laisser un commentaire