Après un soin bien nourrissant, on se pavane dans la maison, les cheveux à l’air, on se sent belle, en forme, on oublie juste un détail : le travail n’est pas fini ! Il faut la coiffure protectrice qui va avec! Je suis fatiguée rien qu’en y pensant ! Mais hors de question de laisser mes cheveux s’abîmer et perdre tous les bienfaits de mon soin. Alors, on s’y met, en faisant bien attention à ne pas que ça se transforme en catastrophe.

La coiffure protectrice sécurise les cheveux : 

La coiffure protectrice permet de conserver le soin plus longtemps. Les cheveux étant renfermé sur eux même évitent la manipulation, les frottements entre eux, l’apparition de boucles pénibles à détacher, la perte du totale du soin, et j’en passe. Ils permettent donc aux cheveux de pousser en toute tranquillité et de rester en sécurité.

Quelles coiffures adopter? Voici quelques idées :

Coiffures protectrices avant de dormir si vos cheveux sont au vent

  • Bantu knot
  • Nattes
  • Vanilles
  • Tresses tendues au fil

 

  

 

Coiffures protectrices pour sortir ou à garder plus longtemps :

  • Box braids (rajouts avec de la mèches)
  • Fausses locs
  • Crochets braids
  • Tissages et perruque

Attention! Coiffure destructrices

Les coiffures dites protectrices peuvent être à l’origine de la perte de cheveux. Il est très fréquent de constater une quantité astronomique de cheveux qui tombent lorsqu’on se décoiffe.

Ce qu’il faut absolument éviter :

  • La coiffure ne doit pas être serrée.

Avec des box braids par exemple, les coiffeuses ont tendance à attraper avec force les cheveux avec de la mèche. Trop tendus, ils ne supportent pas les mouvements de la tresse et se rompent petit à petit. En plus, ça fait mal…! Lorsqu’une tresse est trop serrée, détachez la et recommencez.

  • Les tresses que vous faites ne doivent pas être trop petites.

Trop difficiles à dénouer, on en vient à forcer en se décoiffant et à arracher nos cheveux.

  • Ne plus tresser les baby hair (tous petits cheveux du devant).

Ce sont des cheveux très fragiles, ils se rompent donc facilement. #benmonvien. Une astuce simple pour éviter de se retrouver chauve au-devant de la tête : appliquer un gel adapté sur les baby hair (comme sur l’image des bantu knot ou des fausses locs plus haut). C’est encore plus joli. Mais faites le uniquement quand vous sortez pour ne pas les fragiliser d’avantage. En dehors de ça, protégez les avec de la crème, de l’huile, ou du beurre capillaire.

  • Ne pas faire plus de trois semaines ou un mois avec sa coiffure.

Les cheveux s’assèchent, s’emmêlent et deviennent plus difficile à démêler. Résultat : casse monstrueuse.

Les coiffures protectrices s’entretiennent!

Les box braids peuvent être lavés ! Si le besoin se présente, elles peuvent être lavées avec du shampoing, rincées puis séchées (avec une serviette propre ou au sèche-cheveux). Ceci n’est faisable qu’une seule fois sur la même coiffure, si non une odeur désagréable s’y attachera.

Sur vos tissages et les perruques, appliquer de l’huile ou des produits adaptés pour qu’ils conservent leur tonus, leur brillance et leur texture. Il n’est pas utiles de faire des shampoing sur une tête qui porte un tissage. Si vous avez une perruque enlevez la et répétez les conseils du paragraphe précédents.

Avec sa coiffure, il est possible de prendre soin de ses cheveux s’ils sont accessibles (box braids, locks, nattes, vanilles, …). Il vous suffit d’appliquer sur les parties visibles (cuir chevelu, racines), un soin protecteur ( beurre, crème), un soins profond car plus riche, ou un après shampoing. Laissez le poser 5 à 15 minutes, puis rincez à l’eau chaude (pas brûlante), pour éliminer les résidus.

Pour hydrater vos cheveux, utilisez un vapo ou une huile sur les longueurs de vos tresses.

Quelques exemples de mauvaises et de bonnes coiffures

  • les coiffures trop petites

 

 

 

 

 

 

 

  •    les coiffures trop serrées

  • Les coiffures trop plaquées et tirées

                                                         

N’hésitez pas à laissez un commentaire!

Laisser un commentaire